Rugby: Les Eléphants confirment !

partager:

De retour sur leur pelouse après une belle victoire à Sarcelles il y a 15 jours, les Nantais recevaient Poitiers ce dimanche à Pascal-Laporte. Ils ont pu confirmer par une large victoire avec bonus offensif 62-10. Le fil du match.

 

Les Nantais ont entamé le match tambour battant à l’image de cette incursion dans les 5mètres du Stade Poitevin dès la 4ème minute. Quelques instants plus tard, suite à une mêlée au centre du terrain le jeu est parti sur la droite du terrain et grâce à un soutien permanent le ballon a pu vivre jusque dans les mains du 3ème ligne Leran PIERIN qui a profité du surnombre en bout de ligne côté gauche pour finir dans l’en-but (7-0).

A la 9ème minute, c’est sur un essai casquette et un peu contre le cours du jeu que Poitiers a pu revenir à la marque (7-7). Mais les éléphants reprirent rapidement leur marche en avant et grâce à une percée de FRADIN qui passa à hauteur, MENORET se joua du dernier défenseur par un habile coup de pied par dessus (13’). Le score a continué d’augmenté en faveur des Nantais par l'intermédiaire de LE BOURHIS sur une pénalité (19') puis par l’inévitable PIERIN qui suite à une action collective « main main » s’est offert un doublé (21’). Le rythme a ensuite un peu diminué, les Nantais réduits à 14 suite au carton reçu par le capitaine BARRAIS (31’), ont fait le dos rond jusqu’à cette pénalité du demi d’ouverture Poitevin WEBER (38’). La dernière action de cette première mi-temps est à mettre au crédit des éléphants qui sur un ballon porté de 22mètres ont enfoncé les lignes poitevines jusqu’en terre promise (29-10).

Une deuxième mi-temps pour confirmer

La 2ème période commença sur les même bases que la première mi-temps et malgré leurs bonnes intentions, les joueurs du stade Poitevin n’ont pu contrarier les plans des joueurs de Bertrand GUILLOUX et se sont fait punir dès la 43ème minute suite à une superbe passe au pied en diagonale de l’ouvreur MENORET pour son aillier LEVENANT qui se défit de son vis à vis pour aplatir en bout de ligne (34-10). La suite fût une longue agonie pour les Poitevins, essais de LETANG (55’) et MENORET (58’). Le plus bel essai du match a sans doute été l’œuvre de Hugo LAVENANT (67’) qui sur une action en première main suite à une mêlée nantaise sur les 22mètres adverse alla signer un doublé. MALABOEUF paracheva le succès de son équipe par un nouvel essai (70’).

 

Grâce à une conquête solide et un beau jeu de mouvement, les Nantais signent une belle deuxième victoire à domicile et confortent leur position dans le haut du classement. Le tout avant un déplacement au Havre la semaine prochaine et la réception du Rheu le 23 octobre!

Portrait de Thomas Campa

Thomas Campa