Le club du Volley-Ball Nantes fusionne avec les Neptunes

partager:
La fusion des deux clubs se fera sous la bannière des Neptunes

C'est la nouvelle sportive qui va chambouler le paysage nantais. Le club Volley-Ball Nantes et les Neptunes, club de handball, fusionnent pour créer le premier club omnisports exclusivement féminin en Europe.

Cette fusion des deux clubs sous la bannière des Neptunes, holding du groupe de promotion immobilière Réalités, est l'occasion de créer un porte drapeau pour le sport féminin à Nantes, regroupant deux clubs professionnels aujourd'hui bien installés en haut de l'élite. Mais ce n'est pas seulement du sportif : avec des équipes de direction, de gestion ou de marketing réunies, l'idée est aussi de faire des Neptunes "une marque" importante pour diffuser le sport féminin à plus grande échelle selon Monique Bernard, présidente du Volley-Ball Nantes.

Avec des budgets qui augmentent (de 1,38 à environ 1,8 millions d'euro pour le club de Volley-Ball Nantes), la formation et les recrutements vont recevoir une amélioration pour atteindre les objectifs des deux clubs : la première place du championnat national. La salle Mangin-Beaulieu, salle que se partagent les deux clubs et berceau de cette fusion, accueillera dès le 3 ou 4 septembre le premier match de la saison de handball. Un premier test pour ces Neptunes nouvelle génération.

@Photo SUN

Portrait de Efflam Sionneau

Efflam Sionneau