"Liberté, égalité, impunité": une soirée de soutien au collectif Collages Féministes de Nantes

partager:
Collages Féministes de Nantes

"Liberté, égalité, impunité": trois mots en lettres majuscules collés sur un mur nantais le 14 juillet 2020.

Nous sommes un peu plus d'une semaine après la nomination au ministère de l'Intérieur de Gérald Darmanin - il est à l'époque visée par une plainte pour viol, harcèlement sexuel et abus de confiance. Six membres du collectif Collages Féministes de Nantes mènent cette action collage, sont interpellées dans la foulée, et quatre sont placées en garde à vue. Elles sont poursuivies pour rébellion en réunion sans arme et encourent deux ans d'emprisonnement et 30 000 euros d'amende. L'une d'entre elle est accusée de violences volontaires sur personnes dépositaires de l'autorité publique: elle risque cinq ans de prison et 45 000 euros d'amende. Les colleuses rejettent ces accusations. 

Dans l'attente du procès, une soirée de soutien au collectif est organisée ce samedi 18 juin à partir de 19h30 par le groupe Antipartyarcat. Une soirée pour sensibiliser aux actions du collectif et récolter des fonds. Un temps festif, et militant: Léo, que vous pouvez entendre dans notre sujet ci-dessous, prend part à l'organisation de cette soirée:

"On a aussi envie de dire que deux ans après, les choses n'ont pas changé: on est toujours pointé du doigt,  les personnes en procès sont toujours pointées du doigt mais les autres en face, qui sont toujours accusés et en place au gouvernement, sont bien tranquilles" 

L'occasion aussi de mettre en avant les actions du collectif, qui par ces collages de rue, se réapproprie l'espace public et rend visible les dérives violentes et sexistes de notre société.

Deux temps forts pour cette journée/soirée de soutien: un vide-dressing et marché de créateur.trices est organisé de 11h à 17h demain, il est ouvert à tou.tes. Il sera suivi d'une soirée, à prix libre, en non-mixité, à partir de 19h30, le tout à Pol'N rue des Olivettes à Nantes. À prix libre, mais sur réservation: il reste encore des places!

Le procès des membres du collectif devait quant à lui avoir lieu en février dernier: il a été reporté au 28 novembre prochain.

Crédit photo: Collages Féministes de Nantes

 

Portrait de Julia Vastel

Julia Vastel