Troisième succès pour le HBC Nantes, dans la douleur

partager:

Vainqueurs lors de leurs deux premières sorties, les Violets ont passé la troisième hier soir contre Toulouse (31-28). Pourtant, tout n’a pas été facile pour les hommes d’Alberto Entrerrios, qui ont tremblé de la première à la dernière minute.

Après un début de match poussif, 6-8 en faveur de Toulouse au quart d’heure de jeu, les Violets ont passé la vitesse supérieure. Les deux réalisations d’Adria Figueras dans les dernières minutes permettent à ses coéquipiers de rentrer aux vestiaires avec un avantage de 2 buts, 15-13. Cependant, Toulouse n’a pas dit son dernier mot. Emmenés par un excellent Luc Steins, les Sudistes font trembler la H Arena et poussent les Nantais dans leurs derniers retranchements.  

À dix minutes du terme, les compteurs restent bloqués à 24 buts pour les deux équipes. Les Violets s’en remettent alors à l’expérience de Kiril Lazarov, 40 ans, auteur de 3 réalisations en deuxième mi-temps, dont une frappe très lointaine dans les dernières minutes. La frayeur viendra de l’autre vétéran de l’équipe, Rock Felhio, auteur d’un excès d’engagement en toute fin de match. Le capitaine de 38 ans laisse ses coéquipiers en infériorité numérique, avec seulement une longueur d’avance : 29-28.

 

“Attaquer à 6 a été une stratégie payante en fin de match”

L’absence de Rock Felhio, aussi préjudiciable soit-elle, n’incite pas Alberto Entrerrios à faire preuve de prudence. Malgré l’infériorité numérique, l'entraîneur espagnol du HBC Nantes demande à son gardien de sortir pour attaquer à 6. Stratégie risquée, mais payante.

Pour sa dernière tentative, le jeune Lucas De la Brétèche, 19 ans, ne tremble pas et fusille Jef Lettens, le portier toulousain, pourtant très en vue hier soir. La H Arena explose une première fois avant de devenir totalement folle sur le dernier but de la rencontre signé Thibaut Briet. Score final 31-28 : le H continue son début de championnat parfait avec 6 points pris sur 6 possibles. 

 

Réactions d’après match :

Grégory Cojean (entraîneur adjoint du HBCN) : “Attaquer à 6 a été une stratégie payante en fin de match. Il faut féliciter Alberto (Entrerrios) d’avoir pris ce risque pour gagner”. 

Rock Felhio (capitaine du HBCN) : « C’était une rencontre très difficile. Par expérience je sais que c’est un match clé, qui peut nous faire basculer dans une bonne dynamique. On a pris 2 points très importants contre une très belle équipe de Toulouse ».

Lucas De la Brétèche (HBCN) : « Avec tous les blessés, c’est vrai que les jeunes ont leur chance. Le coach nous fait confiance, à nous de saisir ces opportunités. J’ai réalisé mon premier match complet aujourd’hui, c’est une satisfaction, il faut continuer ». 

À 19 ans, Lucas De la Brétèche est le Nantais ayant le plus joué hier soir, avec 58 minutes passées sur le terrain. Très satisfait de la performance de son joueur, Grégory Cojean encense le jeune Nantais : « Lucas a largement répondu à nos attentes. S’il est titulaire, c’est qu’il le mérite. C’est une chance d’avoir des jeunes joueurs comme lui, encore plus dans une période comme celle que l’on traverse actuellement avec beaucoup de blessés ».

Avec ce nouveau succès, le HBC Nantes conserve la tête du championnat à égalité avec le Paris Saint-Germain. Prochain rendez-vous dimanche à Montpellier, vainqueur de ses deux premiers matchs contre Chartres et Nîmes. 

Crédit photo © : HBC Nantes 

Portrait de Elliott Bureau

Elliott Bureau