Un squat de réfugiés évacué rue des stocks, à Nantes

partager:

Les bâtiments appartenant à la Ville de Nantes, situés rue des stocks et occupés illégalement depuis plusieurs semaines, ont été évacués tôt ce matin.

La centaine d’occupants, des réfugiés politiques, avaient déjà été expulsés du Radisson noir, rue des Olivettes. Ils vivaient, selon un communiqué de la mairie, dans un état sanitaire préoccupant dans ces bâtiments désaffectés. 

Par ailleurs, le site est destiné à accueillir un projet de construction de 52 logements dont 16 logements sociaux et les nouveaux locaux des Restos du Coeur au rez-de-chaussée.

Les associations s'inquiètent désormais du devenir de ces personnes. La municipalité a promis que des solutions temporaires seront proposées. Des places d'hébergement supplémentaires seront ouvertes dès ce soir via le 115.

 

Crédit photo @Presse-Océan

Portrait de Anonyme

Anonyme (non vérifié)